Affiche Batman v Superman : L’Aube de la Justice
  • Sortie :
    2016
  • Hashtag :
    #batmanVSuperman

La suite des nouvelles aventures de Superman, confronté pour la première fois au chevalier noir de Gotham City, Batman.

2
0
0
1

Dans la même collectionL'histoire continue

  • Affiche Man of Steel

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur le film

Par atlza Le 01/09/2016

Vous connaissez ce sentiment, quand on vous a dit tant de bien d'un film, que le jour où vous le regarder vous êtes déçu ?
Et bien ici, pas besoin qu'on vous en dises du bien.
D'ailleurs je crois même que malgré le fait que je n'en attendais rien du tout, ca a été pire.
Je m'explique.
C'est long, c'est ennuyant et c'est souvent ridicule, sachant qu'en plus, par malchance, j'ai dû supporter la version "ultimate".
On a donc deux super héros, tellement adepte de la gonflette que ca en devient ridicule, qui sont pas copains copains, oh ca non, et qui ont comme envie de se mettre des bourres pifs. Ca c'est même pas du spoiler, c'est le pitch qu'on vous explique déjà dans le titre.
Normalement vous avez lu ça, vous avez deviné la fin : en gros ils vont devenir super copains pour latter du méchant ensemble ! Non ?? Si.

A partir de là, vous n'avez pas franchement besoin d'en savoir plus, le reste n'est que bouchage de trous et remplissage de temps morts.
Si comme moi, vous pensiez au moins voir un peut-être pas si mauvais film d'action, vous en serez pour vos frais. La première heure et demie n'est que jérémiades et palabres sans intérêts (spéciale dédicace à Lex Luthor qui s'évertue à parler pour ne rien dire durant tout le film, vous coupez ses scènes vous ne perdez rien de l'histoire et gagnez 1h).

Côté personnages, c'est le vide. Les 2 principaux protagonistes principaux sont caricaturaux, moi gentil, lui méchant, moi taper lui très fort. De film en film, avec la surenchère le personnage de Batman devient de plus en plus ridicule, son armure devenant un savant mélange de IronMan et d'un des méchants robots issus d'un Robocop de Verhoeven.
Et c'est dans les personnages secondaires que l'on touche le fond, Amy Adams campe une Lois Lane, complètement gnangnan, toujours là ou il faut (pas) même si ca n'a aucun sens. Lex Luthor est insupportable, et on a vite fait de décrocher dès qu'il commence une tirage. Wonder Woman, bon ben là euh je vois pas... Qu'est ce qu'elle fait là ? A part sans doute aucun la promo du prochain film à sortir. Ridicule.

Et, pour finir, le twist final est à la limite du supportable (attention je spoile), donc vous l'avez vu venir, les 2 supers gentils vont devenir meilleurs potes... Oui mais comment ? Ben juste parce que cette petite maline de Lois a eu la bonne idée de prendre un hélicoptère pour arriver juste au bon moment pour dire à l'un des 2 bonhommes (je suis sympa je dis pas lequel) de pas tuer l'autre. Ah bah oui mais pourquoi ? Ca serait top d'avoir un super argument, non mais hein oh des fois ? Et ben parce que sa maman elle s'appelle comme ta maman !
Hein quoi ? Ah oui, pardon désolé, on va jouer la survie du monde la dessus et aller taper le méchant ensemble.
Heureusement que les méchants n'ont pas de maman, parce que franchement sauver le monde ou pas ca ne tient pas à grand chose...

Vivement la suite. Ou pas.