Affiche Abba, Père bien-aimé

Pourquoi ne serait-il pas permis de s'adresser pendant neuf jours à Notre Père du ciel pour le prier aux intentions du Pater ? Cependant, il ne s'agit pas ici simplement d'une neuvaine en plus. La dévotion au Père n'est pas une dévotion quelconque : c'était la dévotion de Jésus. Toute la personne de Jésus était comme polarisée par le Père. Tout dans sa vie visait la glorification du Père, il se considérait comme Envoyé du Père ; sa mission était de nous révéler Dieu comme Père, de nous faire connaître l'amour infini du Père, de nous conduire au Père. Ce Père, il l'appelait " Abba ", " Papa ", comme un enfant, ce qui était révolutionnaire.

Ecrit par : Beda Ackermann

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Abba, Père bien-aimé" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes