Affiche Affinités électives

Si l'Histoire a souvent mis face à face la Russie et l'Allemagne, cela n'a pas empêché l'établissement d'échanges culturels étroits et féconds entre les deux cultures. C'est la littérature, et plus précisément les textes qui rapprochent et réunissent les auteurs étudiés dans ce volume et c'est au nom de ce patrimoine commun que l'on peut parler " d'affinités électives " entre les deux littératures. jeu avec le texte (ses constituants, ses personnages, ses métaphores) ou jeu autour du texte (son statut ou le nom de son auteur), citation, référence, allusion, plagiat ou hommage, le présent volume offre une vaste palette de possibilités intertextuelles. Trois cas de figures se dégagent cependant avec plus de netteté : le premier consiste à reprendre dans leur ensemble un mythe ou un substrat de pensée qui, insérés dans leur contexte d'accueil, prennent une tout autre résonance ; le deuxième consiste à emprunter certains éléments

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Affinités électives" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes