Affiche Atlas des bois de Madagascar

Que ce soit pour la menuiserie ou l'ébénisterie, les charpentes, les ouvrages de génie civil ou les emballages, l'utilisation des bois sous différentes formes s'est développée depuis une trentaine d'années à Madagascar, en relation avec la reprise de l'exportation du bois brut ou transformé vers les îles voisines, l'Asie ou l'Europe, mais surtout avec l'essor du secteur de la construction sur l'île. La filière du bois répond à cette demande, mais par une offre limitée en diversité puisque seule une cinquantaine d'essences est exploitée dans l'île. Quelques espèces utilisées depuis plus d'un siècle, comme les ébènes et les bois de rose, sont aujourd'hui dans une situation critique. Aussi, depuis plus de dix ans, la politique forestière malgache met-elle en place des systèmes de régulation de l'exploitation forestière, avec des interdictions partielles d'exploitation d'espèces en voie de raréfaction. Dans ce

Ecrit par : Andrianasola Raymond Rabevohitra - Philippe Collas de Chatelperron

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Atlas des bois de Madagascar" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes