Affiche Aux galops de l'inconnu

Je vais partir vers mon soleil de pluie rosée joignant mes mains à cette crinière athlétique l'âme triste mais comblée d'un sourire pacifique et la larme éparse sur ma paupière crevée. Vers mon cheval imaginaire, une lèvre déchirée, ce bohème de la rue à l'idée pathétique vibrant d'un amour vain à l'esprit esthétique où s'élève vers Dieu un chevalier sans épée. Les sanglots de vieillesse sur mes joues de jeunesse aux galops fous où trotte un vent de prouesse ! Le chevalier, hélas est flétri au fond de ses yeux. Car à tes lèvres un soir ma salive s'est éprise. Enfin que reste-t-il à pleurer de merveilleux quand l'épée a transpercé la bouche qu'elle méprise ?

Ecrit par : Alain L'Heureux

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Aux galops de l'inconnu" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes