Affiche Bertrand Cantat, Marie Trintignant : l'amour à mort

Samedi 26 juillet 2003. Alors que Marie Trintignant séjourne en Lituanie pour le tournage du téléfilm Colette, une femme libre, une dispute éclate avec l'homme qui partage sa vie depuis 18 mois, le chanteur Bertrand Cantat. Le ton monte, les coups pleuvent. À la quatrième gifle, Marie s'effondre. Le 1er août, transportée à Paris, elle meurt. Le leader du groupe Noir Désir est incarcéré, en Lituanie puis en France. Il est libéré pour bonne conduite en 2007. Pour restituer les faits, Stéphane Bouchet et Frédéric Vézard évoquent la relation quasi fusionnelle du couple, la personnalité de Marie Trintignant et de sa mère, Nadine, et les rebondissements du dossier : la dissolution du groupe, les suicides de Kristina Rady (2010) et d'Olivier Metzner (2013), épouse et avocat de Bertrand Cantat. Ils ont eu accès aux pièces du dossier - comptes rendus d'auditions et interrogatoires des témoins clés -, se sont appuyés sur des témoignages recueillis tant en France qu';en L

Ecrit par : Stéphane Bouchet - Frédéric Vézard

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Bertrand Cantat, Marie Trintignant : l'amour à mort" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes