Affiche Bleu caraïbe et citrons verts

Tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin aux Antilles ont lu les deux célèbres tomes de Secouons le cocotier que Jean Raspail a consacrés à ces îles, ou leur réédition en un seul volume. Best-seller de la Caraïbe depuis plusieurs années, devenu un classique, loué sans réserve ou violemment critiqué, mais extraordinairement libre, ce livre n'a laissé personne indifférent. Avec Bleu caraïbe et citrons verts, Jean Raspail ne nous donne pas une suite, ni tout à fait une fin, mais plutôt un contrepoint romantique. Cette fois encore, l'itinéraire de Jean Raspail n'est pas banal : la piste perdue des Indiens Caraïbes, qui furent pendant des siècles-les seuls maîtres de ces îles. Cette piste le conduit d'Haïti aux îles Grenadines, en passant par Saint-Barthélémy, Saint-Eustache, Saint-Kitts, la Guadeloupe, Marie-Galante, la Dominique, la Martinique, et même par Lausanne et Nancy, ce qui n'est pas le moins surprenant. Et bien d'autres personnages surgissent au détour de cette piste caraïbe... Pour ses adieux aux Antilles, Jean Raspail a choisi des sentiers résolument écartés. Ce sont les seuls souvenirs qui durent.

Ecrit par : Jean Raspail

Critiques et discussions

Faut-il lire "Bleu caraïbe et citrons verts" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes