Livre Ça va aller

5.0/10
Boite de  Ça va aller
  • 65 pages

" J'avais cinq ans en 1942 " : ainsi commence le récit de Sylvie Cynamon Goldenberg. Cinq ans lorsque, le 16 juillet, elle est emmenée par la police française avec Rywka-Raymonde Goldenberg, sa jeune mère de 24 ans, au Vélodrome d'Hiver, puis au camp de Pithiviers. " Ça va aller " la rassure Rywka au long de ces journées de cauchemar, jusqu'au moment où on l'arrache à sa petite fille pour la déporter à Auschwitz. Sylvie Cynamon Goldenberg évoque, d'une écriture " naturelle " qui impose sa présence sans avoir à sacrifier au savoir rhétorique, son enfance massacrée, telle qu'elle l'a vécue, c'est-à-dire dans l'incompréhension, au jour le jour, de ce que lui inflige le monde adulte. Des lettres expédiées du Vel d'Hiv ou de Drancy, à la veille de leur déportation, par sa mère, ses tantes et grands parents accompagnent son récit. " Merci pour la délicatesse, la justesse et la sincérité de votre ouvrage. Vou

0
0
0
0

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur ce livre