Affiche Carnets d'un peintre

Ce livre présente des extraits de 43 carnets journaliers que le peintre Jean Legros appelait " mes bréviaires ". Ils sont tirés des carnets I à XIX (de 1961 à 1965) qu'il réunit sous le titre Peinture de bruit, peinture de silence. Il faut prendre quelques précautions pour que le lecteur comprenne le sens de ces écrits et les remette dans leur contexte. Ils sont contemporains de la tentative du peintre de poursuivre la grande aventure de la peinture, de la garder sur cette ligne où elle aurait pour qualité de produire son propre monde. Dans le même temps ils sont bien de leur époque : références aux artistes du temps, aux critiques du temps, aux polémiques du temps. Ils s'énoncent aussi dans cette tentative d'échapper aux formes stylistiques et théoriques de l'époque et dans le même temps elles sont (redevables de) tout cela. Les textes relèvent parfois du manifeste, interrogent les conditions de réception de l'oeuvre, soumettent aussi au lecteur le c

Ecrit par : Jean Legros

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Carnets d'un peintre" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes