Affiche Ce que la sociologie fait de la littérature et vice-versa

Les textes qui forment ce volume ont en commun d'interroger les rapports complexes entre la discipline sociologique et la littérature. Le point de départ a été de s'interroger sur la problématique de la formation de la "culture sociologique" non pas avec l'institutionnalisation de la discipline par ses pères fondateurs connus et reconnus (E. Durkheim, K. Marx et M. Weber), mais avec les grands-pères fondateurs tels que les romanciers et écrivains des XVIIIe et XIXe siècles. A contrario, les sociologues "canonisés" sont-ils appelés, pour être lus et appréciés ou compris, à user de la rhétorique pour verbaliser, analyser, interpréter et expliquer le réel? L'objectif étant d'expliciter, voire de qualifier cette relation d'"incestueuse" entre la littérature et la sociologie en débrouillant les frontières qui les séparent, les enjeux qui les animent et en fin de compte de s'interroger sur la complémentarité et les distances qu

Ecrit par : Brahim Labari

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Ce que la sociologie fait de la littérature et vice-versa" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes