Affiche Cent mots pour être éducateur

L’essentiel du travail de l’éducateur réside dans le caractère anecdotique de sa présence à l’Autre. Ce n’est pas pour autant que tout le monde peut se dire éducateur ! L’apparente simplicité d’un « être avec » masque la réelle complexité du « faire avec ». Et ce serait maintenir une illusion que de penser trouver les ressorts du métier d’éducateur en quelques savoirs disciplinaires : ceux-ci ne peuvent l’expliquer que dans l’après-coup. Le sens du métier d’éducateur est à puiser dans une lecture appliquée des actes posés au jour le jour ; encore faut-il pour cela disposer d’un langage approprié. D’où le choix de cent mots simples et pourtant illustratifs de la difficulté de ce métier. Cent mots pour une profession longtemps restée sans mots ! Tel est le pari de ce dictionnaire qui, par le biais de chacune des notions explorées, tisse des liens entre l’apparente banalité des gestes quotidiens de l’éducateur et leur fondamentale répercussion sur le développement de la personne accompagn

Ecrit par : Philippe GABERAN

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Cent mots pour être éducateur" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes