Livre Cogitamus

5.0/10
Boite de  Cogitamus
  • 0 pages

L'automne 2009, une étudiante allemande fait part à Bruno Latour de son désarroi devant les disputes qui font rage avant le sommet de Copenhague sur le climat. Il lui signale l'existence d'un enseignement qui porte justement sur les liens multiformes entre les sciences, la politique et la nature. Pour diverses raisons, l'étudiante ne petit pas suivre le cours que le professeur est obligé de lui résumer en six lettres. Au fil de l'actualité, que l'étudiante suit de son côté en tenant son " journal de bord ", voilà qu'elle découvre peu à peu comment se repérer dans ces imbroglios créés par le développement même des sciences et des techniques. D'Archimède à Avatar, c'est l'occasion pour le lecteur d'un époustouflant galop dans ce domaine étrange des " humanités scientifiques ". Si la nature est entrée en politique, il faut bien que les sciences et les techniques fassent partie de ce qu'on appelait autrefois le

0
0
0
0

Du même auteur Continuer sur votre lancée

  • L'économie, science des intérêts passionnés
  • Le public fantôme
  • Changer de société, refaire de la sociologie
  • Face à Gaïa
  • Petites leçons de sociologie des sciences
  • Sur le culte des dieux faitiches suivi de Iconoclash

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur ce livre

Auteurs :