Affiche De l'art du passage

La Transat Jacques Vabre de 2007 a servi de toile de fond et de prétexte à l'organisation d'un colloque international qui, en déclinant les thèmes du passage et de la traversée, a suscité des questionnements sur les mondes latino-américain et caribéen, européen, arabe... Ont été explorées les notions de transfert, de transmissions, de frontières, de passerelles dans les domaines aussi variés que les arts et lettres, la religion, la civilisation, la linguistique. Le passage est l'action, le fait de passer. C'est le franchissement des océans, les explorations, l'exil, le déracinement, l'immigration clandestine, autant de frontières historiques, géographiques et politiques dressées, de barrières que de passerelles entre les hommes, quels que soient les époques et les continents, phénomènes transmis aussi par les mots et les arts.

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "De l'art du passage" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes