Livre De l'intime

5.0/10
Boite de  De l'intime
  • 0 pages

Que n'avons-nous accordé bruyamment à l'«Amour» ? Mais «je t'aime» réduit l'autre à n'être qu'un objet, fait de la passion un événement qui bientôt s'use et d'abord en appelle à la «déclaration» pour s'annoncer. Or je préfèrerais être attentif au cheminement discret de l'intime – lui qui laisse tomber silencieusement la frontière entre l'Autre et soi, fait basculer d'un dehors indifférent dans un dedans partagé et vit inépuisablement des «riens» du quotidien, y découvrant l'inouï de l'être auprès. Intimus, dit le latin, ou «le plus intérieur». Mais on ne promeut de plus intérieur de soi qu'en s'ouvrant à l'extérieur de l'Autre, montre Augustin. Façon donc de se débarrasser de l'éternel du «cœur» humain, puisque nous aurons à suivre, d'Augustin à Rousseau (et Stendhal), comment cet intime en vient à se transporter de Dieu dans l'humain en Europe – est-ce ce qui fait «Europe» ? – et p

0
0
0
0

Du même auteur Continuer sur votre lancée

  • L'invention de l'idéal et le destin de l'Europe
  • La philosophie inquiétée par la pensée chinoise
  • Entrer dans une pensée ou des possibles de l'esprit
  • Eloge de la fadeur
  • Les transformations silencieuses
  • De l’Être au Vivre. Lexique euro-chinois de la pensée

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur ce livre

Auteurs :