Affiche Demain, seuls au monde ?

À l’heure où l’homme, émerveillé, prend conscience de la diversité quasi infinie du vivant, il s’aperçoit également, peut-être trop tard, qu’il en est l’ennemi mortel et que sans elle il ne pourra pas survivre. La sixième extinction de masse est en cours, mais cette fois-ci, le principal responsable se nomme Homo sapiens. Tout a basculé au moment de la révolution néolithique, il y a de cela 12 000 ans. Devenus sédentaires, nous avons commencé à nous multiplier, à domestiquer les animaux et les plantes et à modeler la nature suivant nos besoins. Puis tout s’accéléra lorsque surgirent en un éclair la révolution industrielle, la colonisation, la poussée démographique des XIXe et XXe siècles et la mondialisation. C’est à un pillage en règle des ressources naturelles que nous assistons aujourd’hui, au profit d’une économie devenue l’unique chef d’orchestre de notre existence. Mais la nature ne l’entend pas de cette oreille : sans les abeilles, qui pollinisera nos fleurs, prémisse indispensa

Ecrit par : Emmanuelle Grundmann

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Demain, seuls au monde ?" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes