Affiche Dieu en France

Pourquoi la France, hier " fille aînée " de l'Eglise qui, au XXe siècle, ne compte-t-elle plus de grands intellectuels catholiques? Pourquoi l'Eglise, qui a formé des générations de militants pour la politique ou le syndicalisme, a-t-elle perdu aussi ses grands mouvements de jeunes et d'adultes qui voulaient, à la fois, changer la France et rechristianiser le pays ? Pourquoi la France n'ordonne plus qu'une centaine de prêtres par an, au lieu de mille avant les années 60 ? Henri Tincq retrace l'histoire des quarante dernières années du catholicisme français: crise des intellectuels, crise des militants, crise du clergé, crise des fidèles, crise du dogme et de la norme. Les crises du catholicisme sont les symptômes d'une société française également malade. Les religions peinent à y trouver leur place. Les " absolus " religieux irritent. On ne retient du discours de l'Eglise que les interdits sur la contraception, l'avorteme

Ecrit par : Henri Tincq

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Dieu en France" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes