Affiche Dieu(x) et hommes

Centrés autour, des trois thèmes particulièrement représentatifs des recherches de Françoise Thelamon : christianisme, sociabilités, lecture des images, ces mélanges, fruit de la collaboration de quarante-quatre de ses collègues et élèves, portent sur l'ensemble des pratiques plus ou moins ritualisées et des relations entre les individus et leurs dieux au sein des différentes sociétés. Cette lecture des formes des structures sociales se fait autant à travers l'analyse du discours des historiens anciens et modernes, qu'à travers l'étude des représentations iconographiques et qu'au moyen de la mise en évidence de la signification du discours et des images dans les sociétés étudiées : l'interprétation de l'historien est ainsi toujours modifiée par l'éclairage donné au document. La longue période chronologique choisie, de l'Antiquité à nos jours, souligne l'intérêt pour toutes les périodes de l'histoire, de celle qu'on veut ici ho

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Dieu(x) et hommes" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes