Affiche Discours de la servitude volontaire

Le Discours de la servitude volontaire d'Etienne de La Boétie (1530-1563) est un texte tout à fait singulier, aux analyses d'une étonnante netteté. Loin des traités du gouvernement visant à définir les bornes du pouvoir légitime, La Boétie présente la " tyrannie " comme la négation radicale de toute communauté civile. Là où " tout est à un ", aucune " chose publique " ne saurait subsister. Or la racine de cette appropriation tyrannique, c'est, en chacun, l'aliénation consentie ou la " servitude volontaire ". De ce fondement énigmatique et révoltant de toute domination, La Boétie tire une série de paradoxes qui sont autant d'avertissements constamment adressés à la philosophie politique des Modernes. L'édition du Discours établie et annotée par André et Luc Tournon propose un texte en orthographe modernisée, mais exactement conforme au manuscrit De Mesme, version originelle exempte des gauchissements des premières pub

Ecrit par : André Tournon - Luc Tournon

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Discours de la servitude volontaire" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes