Affiche Droit des personnes et des familles

Dans la société qui est la nôtre, où l’accès immédiat aux sources est facilité par les banques de données en ligne, le travail de collationnement et d’analyse proposé dans les chroniques de jurisprudence apparaît d’autant plus indispensable qu’il permet de décoder, de mettre en perspective et de confronter des décisions le plus souvent publiées ou proposées à la consultation sur base d’un matériau brut qui ne permet pas au praticien de savoir s’il s’agit d’un jugement exact ou erroné en droit, d’un arrêt isolé ou s’inscrivant dans le sens d’une jurisprudence stable. La plus-value apportée par la doctrine permet ainsi de mieux comprendre l’intérêt que présente tel jugement ou de tel arrêt, mais aussi d’observer la formation d’un courant de jurisprudence dominant, ou au contraire dissident. Telle est l’ambition des «arrêtistes» qui depuis toujours œuvrent à « transformer progressivement en un corps de jurisprudence le produit de l’activité des cours et tribunaux », en veillant à « dépass

Ecrit par : Guy Hiernaux - Nicole Gallus - Nathalie Massager - Didier Carré - Stéphanie Degrave - Silvia Pfeiff

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Droit des personnes et des familles" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes