Affiche Du vrai au juste

Même si elle demeure insaisissable, sitôt que l'on s'attache à une analyse contextuelle des mécanismes sociaux de recomposition des souvenirs, la notion de juste, associée aujourd'hui à la définition de la mémoire, de l'histoire et de l'oubli, reflète les attentes propres à de nombreuses sociétés aujourd'hui. De fait, elle verbalise un espoir d'action réparatrice, qui vienne non seulement restaurer le passé, mais aussi l'espace existant entre le passé et le présent. Elle s'inscrit dans un contexte social contemporain où s'observe une présence grandissante de la mémoire, sous ses formes diverses, vives ou résiduelles, laquelle éclaire les enjeux, les tensions, les rapports de force qui s'expriment à travers l'idée de juste : s'y formule la question d'un lieu adéquat pour reconstruire un rapport au passé, qui soit aussi porteur de sens et de mise en sens, et non plus seulement défini dans une relation à la " vérit

Ecrit par : Michèle Baussant

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Du vrai au juste" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes