Affiche Éclats de voix

Paradoxalement, « Éclats de voix » fonctionne moins à partir du motif du langage qu’à partir de celui des yeux qui se dessillent, des regards trop éteints, inattentifs, qui s’ouvrent brusquement, au détour d’une rencontre, d’une remarque, d’un rêve, aux autres, à l’amour, à Dieu, aux bonheurs simples. Au fil de narrations contenues, moins démonstratives que sensibles et intuitives, Elizabeth Smadja rend ainsi compte d’éblouissements intérieurs soudains, bouleversants, permettant la réconciliation avec soi et le monde. Entrant en résonance avec les discrètes illuminations qu’il relate, et peut-être pour mieux donner corps à son propos, « Éclats de voix » fait le choix de la concision, de la brièveté, de la condensation de la forme « nouvelle ». Et cette rapidité d’exécution dans l’écriture de conférer encore toute sa légèreté, toute sa douceur, toute son indolence à ces récits épidermiques et à méditer.

Ecrit par : Elisabeth Smadja

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Éclats de voix" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes