Affiche Ennuyeux et facile

"Le troisième carton est presque vide. Dans leur désir, au demeurant compréhensible, d’avoir place nette, aisée à dépoussiérer, les aides ménagères font de terribles empaqueteuses. Celles de notre mère, à mesure que la lucidité la quittait, ont emballé et enfoui dans les placards de l’appartement le bazar qu’elle appelait tantôt ses archives, tantôt ses andouillettes. Pendant que ma sœur Sylviane s’occupe des photos, que nous avons trouvées curieusement réparties dans toutes sortes d’enveloppes usagées, j’inventorie des ballots hétéroclites. Un temps, j’ai pensé associer Léa, l’aînée de mes petites-filles, à notre pieux recensement, mais, outre que son intérêt pour de vieilles paperasses m’a paru incertain, j’ai dû craindre de lui ouvrir trop complaisamment les portes de mes souvenirs". Qu’elles aiment ou non cuisiner, épousseter, faire les courses, coudre, lessiver, tricoter, aspirer, cirer, congeler, repasser, pour la plupart des femmes ces gestes ménagers (que si volontier

Ecrit par : Marie-José Bertaux

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Ennuyeux et facile" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes