Affiche Et Dieu seul sait comment je dors

Un Antillais, Auguste-Victor, natif de Saint-Sauveur, est hanté par un passé obscur, par l'image permanente d'un enfant qui pleure dans un berceau et par une femme aux " traits hindous ", aux " longs cheveux ondoyants ", au regard de nymphe, cette femme qui est la seule éclaircie de son existence, cette femme qui lui fit même oublier l'ingratitude de son physique. Et puis, il y a Makabana le vieil Africain, bossu, personnage solitaire, énigmatique et curieux, échoué en Guadeloupe, à Vieux-Habitants, depuis un demi-siècle. Il croise pour la première fois Auguste-Victor, l'étrange homme toujours habillé en blanc les dimanches. À partir de ce jour-là, il ne dormira plus... Ce roman est conduit à la manière d'un roman policier. Sa composition est maîtrisée. Et Dieu seul sait comment je dors est l'étude parallèle et minutieuse de deux vies et la description des rumeurs qui peuvent accompagner un paria dans une commune de la Guadeloupe.

Ecrit par : Alain Mabanckou

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Et Dieu seul sait comment je dors" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes