Affiche Europe laitière

L'élevage laitier reste une activité économique majeure pour le maintien de l'emploi et du tissu rural dans près de la moitié des régions européennes. Il valorise un tiers des surfaces agricoles, notamment en zones défavorisées, contribuant aussi à la production de biens publics essentiels : l'eau, l'air, le sol, la biodiversité et le paysage. Et pourtant, l'Europe laitière s'enferme dans une double impasse. Impasse socio-économique d'abord. Alors que la plupart des grands pays confortent leur marché interne, l'Europe a décidé d'abandonner la préférence communautaire et les quotas laitiers. Elle s'aligne sur les règles de l'OMC, espérant renforcer sa place sur un marché mondial de beurre et de poudre, marginal en volume et en valeur. Ce faisant, elle accentue la volatilité du prix du lait et impose une compétition mortelle pour la majorité des producteurs. Impasse environnementale et territoriale ensuite. Avec le modèle Holstein-ma

Ecrit par : André Pflimlin

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Europe laitière" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes