Affiche Fantastique et bande dessinée

Qu'on lui choisisse comme date et lieu de naissance la Suisse des années 1830, avec les récits et images de Töpffer, ou l'Amérique de la fin du XIXe siècle, avec les suppléments dominicaux en couleur de la presse quotidienne, la bande dessinée semble avoir toujours été propice à la création de récits et de séries fantastiques. On voit du reste assez pourquoi : ces nouveaux récits étaient en rupture avec les formes de la littérature réaliste et permettaient de créer, en quantités vertigineuses, des visions de lieux imaginaires. Des mondes oniriques de " Little Nemo " aux myriades d'animaux anthropomorphes s'exprimant par bulles, des " réalismes " décalés qu'illustrent les plus grandes séries du canon franco-belge aux ruptures esthétiques qu'inaugurent les jeunes Turcs de l'Association ou de Fréon, la bande dessinée depuis ses débuts semble susceptible de décliner à l'infini ses possibilités d'expressivité fantastique. Ce n

Ecrit par : Jean-Paul Gabilliet - Jan Baetens

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Fantastique et bande dessinée" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes