Affiche Frères humains

Avec « Frères humains », s'achève le cycle de six romans, entrepris il y a neuf ans par Roger Ikor, sous le titre collectif « Si le Temps... ». Ludovic Fenns, personnage central de l'oeuvre, a vieilli ; le voici aux portes de la mort. Pourtant la soif ingénue, qui le possédait depuis le début, de vivre pleinement sa vie d'homme, de s'accomplir, loin de s'éteindre, le dévore plus que jamais. D un côté les hommes, la société humaine entière ; de l'autre, lui-même, individu et personne, entouré des siens : s'accomplir, il le sait maintenant, c'est assumer à la fois l'un et l'autre. « Quelle époque magnifique que la nôtre ! » s'écrie-t-il juvénilement ; et il se lance jusqu'à l'épuisement par les chemins du monde, jaloux en somme de ces cosmonautes qui peuvent prendre la Terre entière sous leur regard. Mais sa femme, sa fille, ses amis, l'ancrent dans son foyer, sa maison, sa ville, dans ce coin d'espace assez petit

Ecrit par : Roger Ikor

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Frères humains" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes