Affiche Gaston d'Orléans

Pour son plus grand malheur, Gaston d'Orléans (1608-1660) a fait les frais de la plume alerte du cardinal de Retz dont l'œuvre a nourri nombre d'ouvrages d'histoire. Retz qui aurait voulu le manipuler à sa guise et n'y parvint pas en fit un portrait acide d'homme faible et influençable. Vengeance d'outre-tombe... Fils d'Henri IV, auquel il ressemble sur le plan du caractère, frère de Louis XIII, oncle de Louis XIV, le fils préféré de Marie de Médicis est ainsi devenu le mal-aimé de l'histoire, d'autant qu'il s'opposa toute sa vie à Richelieu, qu'il considérait comme un tyran. Il perdra la partie face au redoutable cardinal et surtout il ne parviendra pas à empêcher le développement d'une monarchie centralisée et autoritaire, qui ne respecte pas les pouvoirs intermédiaires, et encore moins les institutions provinciales. Pourtant, après la mort de Louis XIII, il gouverne un temps le royaume avec Anne d'Autriche et

Ecrit par : Jean-Marie CONSTANT

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Gaston d'Orléans" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes