Affiche Giono

La mémoire n'est pas la piste la plus fréquentée par la critique pour approcher l'oeuvre de Giono. L'espace, le présent et l'élan prospectif du conteur paraissent caractériser davantage l'auteur du Chant du monde ou des Grands Chemins. Mais comme l'écrit Bachelard, " dans ses mille alvéoles, l'espace tient du temps comprimé ". Tout le " Sud imaginaire " de Giono est plein d'un " passé d'anecdotes et de souvenirs " qui lui donne les dimensions d'un véritable territoire littéraire. Cet ouvrage collectif, réunissant une vingtaine de chercheurs français et étrangers, vient donc combler une lacune. Qu'elles explorent les oeuvres de jeunesse ou de maturité, les récits à dimension autobiographique avérée ou les romans, les nouvelles, les chroniques, les poèmes, leurs contributions convergent en effet vers la même conclusion : la mémoire - mémoire du vécu, mais aussi mémoire historique ou mythique - y joue une

Ecrit par : Jean-Yves Laurichesse

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Giono" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes