Affiche Heureux sans dieu ni religion

De manière extrêmement documentée, Michel Piquemal apporte les arguments de réfutation aux croyances et explique pourquoi malgré tout tant de gens ne peuvent s'empêcher de croire. Enfin, il consolide le socle de valeurs humanistes sur lequel s'appuie l'athéisme. Cette partie très positive occupe la moitié de l'ouvrage ; et l'on s'y rend compte combien les religions ont été et restent un frein à l'émancipation, au bonheur et à la fraternité du genre humain. L'auteur aborde le sujet avec un ton et un engagement à la fois très personnel et très habité, ce qui renforce le plaisir de lecture. Plus près d'un Comte- Sponville que de la violence d'un Onfray, il tend la main aux croyants dans le cadre d'une laïcité non sectaire. Le lecteur éprouve alors une vraie jubilation à voir la logique de son argumentation et la force de son érudition jamais pédante. À l'heure où les fondamentalistes des trois monothéismes s'entendent aujour

Ecrit par : Michel Piquemal

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Heureux sans dieu ni religion" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes