Affiche Histoire de la société générale

Dès sa création, la Société générale devient la seconde banque française dite " moderne ", aux côtés des maisons familiales de la Haute Banque ; elle se pose d'emblée en praticienne de la " banque universelle ", à la fois banque de dépôts, banque de crédit des entreprises, banque d'affaires, courtier de valeurs boursières et conseil en gestion de patrimoine. Elle expérimente un " modèle " de banque adapté à la révolution industrielle, tandis que, immédiatement engagée dans le monde de l'argent internationalisé, elle est active à Londres, en Russie, dans l'empire ottoman, en Egypte, en Italie, etc. Egalement pionnière en matière de création d'une " organisation de firme " bancaire, la Société générale doit constituer un vivier de cadres au Siège comme dans ses agences, dont l'ouvrage brosse plusieurs portraits, et mettre au point des processus de contrôle de la gestion et des techniques d'appréciation des risques

Ecrit par : Hubert Bonin

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Histoire de la société générale" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes