Affiche Il était une fois des

En Indonésie, chez les Toradja de la province de Célèbes-Sud, naître " esclave " ou le devenir, c'était être assujetti à un travail forcé et à maîtres, en général des membres de l'aristocratie. Les nobles pouvaient e aussi être asservis pour un temps ou pour l'éternité. Ils étaient alors contrai? de travailler et de respecter les interdits associés à la servitude. Fruit de multiples enquêtes de terrain, cette contribution à l'étude l'esclavage doit son originalité à la richesse et à la diversité des donnée, recueillies : entretiens, témoignages, observations, récits de vie et / mythiques. D'anciens " esclaves " ont pu prendre la parole, d'autres ont choisis de rester silencieux ; les anciens " maîtres " ont été plus loquaces. Le lecteur apprendra notamment que l'abolition de l'esclavage début l'aube du XXe siècle à l'instigation des colonisateurs néerlandais et s'ache probablement dans les années

Ecrit par : Jeannine Koubi

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Il était une fois des "esclaves"" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes