Affiche Il était une fois --

" Une fois il y avait, une fois il y aura, c'est le commencement de tous les contes. " Comme un monde souterrain qui n'attend que d'être redécouvert et de nous enchanter, la féerie vit avec nous, prête à nous séduire si nous nous laissons tenter par le " monde secondaire " du conteur. Ce royaume de l'enchantement n'est pourtant pas né avec le conte de fées littéraire. Le conte est d'abord oral, et donc universel. Il a habité notre Moyen Age en unissant hommes et fées, comme dans Mélusine. Le genre littéraire ne naquit véritablement qu'avec un poète officiel, auteur d'un opuscule, Histoires ou Contes du temps passé : Charles Perrault. Paradoxe qui voit l'écrivain du Roi-Soleil célébrer les humbles avec Poucet ou moquer les rois avec le marquis de Carabas. Les " esprits guindés " pouvaient bouder leur plaisir, un genre était né, un feu d'artifice littéraire dont les bonnes fées avaient pour noms Aulnoy, L

Ecrit par : Bibliothèque nationale de France - Olivier Piffault - Tifenn de La Godelinais Martinot-Lagarde - Véronique Meunier - Carine Picaud

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Il était une fois --" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes