Affiche Islam et villes en Afrique au sud du Sahara

Au cours des années 1990, la visibilité de l'islam dans les villes de l'Afrique subsaharienne, en particulier de l'Afrique de l'Ouest, est devenue un fait tangible. De la diffusion des peintures sous verre sénégalaises, représentant les fondateurs des diverses confréries, à la prolifération des mosquées, des séances nocturnes de chants et de récitations psalmodiées des qasida d'Ahmadou Bamba à la fastueuse procession du Mawlid Abd al-Qadir le long des routes de Kano au Nigeria du Nord, des techniques extatiques originaires de Bagdad du bandiri-dhikr, pratiquées par les jeunes disciples qadiris de Katsina, Sokoto et Kaduna, aux ferments intégristes sur les campus universitaires de Zaria au Nigeria et de Saay au Niger et jusqu'aux célébrations de la Tabaski, l'islam est omniprésent. Le développement actuel de l'islam est incontestable. Dans la seule ville de Bamako, on comptait 41 mosquées en 1960 et 200 en 1983. De la mosquée la plus antique de Da

Ecrit par : Adriana Piga

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Islam et villes en Afrique au sud du Sahara" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes