Affiche Justice, communauté et société civile

Au cours de la douzaine d'années écoulées se sont fait jour de grandes inquiétudes quant aux rapports entre la justice pénale et ses publics. Diverses en ont été les manifestations, depuis la crainte que la justice pénale de l'État se soit éloignée des préoccupations de la population (elle en serait devenue trop distante, trop déconnectée, elle ne refléterait plus assez les différentes composantes de la société) à l'idée que la police ne s'est pas attachée aux bonnes priorités, que l'État a échoué dans sa lutte contre la délinquance et qu'un sentiment général d'insécurité continue d'affecter les citoyens. À travers l'Europe et l'Amérique du Nord, les gouvernements se sont employés à répondre à ces inquiétudes, mais les résultats de ces efforts ont mis à l'épreuve les croyances profondément ancrées dans la population sur ce qu'est la justice et ce que devrait être le rôle de l'État. Le besoin d'innover pour répondre à

Ecrit par : Bessie Leconte

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Justice, communauté et société civile" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes