Affiche L'Âge d'or

Voilà environ 2700 ans, Hésiode, évoquant un passé déjà lointain où l’humanité connaissait le bonheur, appelait cette époque « l’âge d’or ». Ce vieux mythe est l’équivalent séculier du paradis terrestre. Mais alors que celui-ci est définitivement perdu par décret divin, rien n’interdit à l’homme de rebâtir l’âge d’or, c’est-à-dire de rechercher le bonheur ici-bas, ou plutôt de le poursuivre. Car c’est bien d’une poursuite perpétuelle qu’il s’agit, alternant l’exaltation et le découragement, les pauses et les reprises, les erreurs et les repentirs. C’est l’histoire de cette poursuite du bonheur, jamais achevée, jamais abandonnée, que retrace ce livre. Chaque époque, en effet, a conçu l’âge d’or à sa façon, avec ses prophètes, ses spécialistes et ses charlatans, depuis le bonheur individuel du sage antique, épicurien ou stoïcien, jusqu’aux plans de bonheur collectif des idéologies du xxe siècle, en passant par les utopies de la Renaissance. Mais chaque fois que l’homme a cru l’atteindre,

Ecrit par : Georges Minois

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "L'Âge d'or" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes