Affiche L'animal qui n'en n'était pas

"L'homme est un mammifère, et est à ce titre susceptible d'être comparé à d'autres êtres vivants. C'est l'effet de la myopie que de ne voir en toute expression culturelle qu'un phénomène proprement humain [...]. L'expression symbolique, esthétique, aussi bien que l'usage d'outils ou de signifiés, des sociétés complexes reposant sur des parentèles ou des alliances entre groupes, tout cela se retrouve à plus ou moins haut degré chez d'autres espèces. Des éléments de comparaison objective existent donc, et ne peuvent être écartés qu'au nom de pétitions de principes incompatibles avec une démarche scientifique. Il ne s'agit pas de réduire tout ce qui résulte de l'évolution à une simple fonction adaptative [...]. Les espèces, au travers des individus qui les composent, choisissent, d'une certaine manière, leur destinée." L'objectif premier de cet ouvrage est de proposer une réflexion sur les comportements d

Ecrit par : Florent Kohler

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "L'animal qui n'en n'était pas" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes