Affiche L'Apocalypse différée

Dans cette grande fresque orale, Dario Fo imagine Milan se réveillant un beau matin privé de toute énergie fossile : plus de pétrole, plus d’essence, les seules énergies disponibles sont les énergies renouvelables. Il décrit avec entrain et jubilation l’effet choc de cette pénurie, la secousse salutaire et tonique qu’elle représente, les réactions somme toute astucieuses et soulagées des gens qui soudainement ne sont plus confinés dans un rôle de consommateurs abêtis, mais redeviennent des personnes en charge de leurs choix de (sur)vie. Entre essai de sociopolitique/écologie et fables joyeuses à réciter, mimer, ou jouer, l'auteur aborde ici une des questions qui lui tiennent le plus à cœur : la pollution de la planète Terre et l’urgence de changer les comportements des sociétés humaines, du moins de celles qui dictent leur loi à l’échelle mondiale, et plus précisément encore des groupes sociaux et économiques qui, à travers le monde, imposent la loi du profit et des privilèges au

Ecrit par : Dario Fo

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "L'Apocalypse différée" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes