Affiche L'art de décapiter le Dragon Rouge

Si les femmes furent longtemps écartées des écoles d'Alchimie interne, ou tout au moins acceptées en petit nombre, c'est que dans la Chine ancienne seules quelques femmes de haut rang avaient accès à une éducation requise pour le travail Alchimique. De nos jours, l'émancipation de la femme leur a permis d'accéder à un tel enseignement. Si l'Alchimie interne était au début réservée aux hommes, bien vite des techniques destinées aux femmes firent leur apparition. Ceci en partant de la considération que si la perte de l'essence séminale était une perte d'énergie pour l'homme, c'était la perte du sang menstruel qui faisait perdre son énergie à la femme. Les Taoïstes ont donc mis au point des techniques physico-spirituelles pour diminuer, voire même arrêter les menstrues chez la femme. C'est cela que la Taoïstes nomment " L'art de décapiter le Dragon Rouge ". Ce sont les bases de ces enseignements gardées longtemps secrets qui

Ecrit par : Jean-Pierre Krasensky

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "L'art de décapiter le Dragon Rouge" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes