Livre L'art presque perdu de ne rien faire

5.0/10
Boite de  L'art presque perdu de ne rien faire
  • 432 pages

La nonchalance est une affaire de connaisseur. « J’étais devenu un spécialiste mondial de la sieste », nous révèle Dany Laferrière dès le début de son livre. Cela n’interdit pas de lire et de réfléchir – la sieste y est, au contraire, propice. Elle permet aux pensées de jaillir, s’attachant aux petites et aux grandes choses, aux rêves et aux lectures. Dany Laferrière nous parle d’Obama et de l’Histoire, de ses premières amours nimbées d’un parfum d’ilang-ilang, de Salinger et de Borges, de la guitare hawaïenne, du nomadisme et de la vie – car cet Art presque perdu de ne rien faire est, ni plus ni moins, un art de vivre.

0
0
0
0

Du même auteur Continuer sur votre lancée

  • L'odeur du Café
  • Le Baiser Mauve de Vava
  • Pays sans chapeau : roman
  • L'odeur du Café
  • J'écris comme je vis
  • Tout bouge autour de moi

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur ce livre

Auteurs :