Livre L'écriture emprisonnée

5.0/10
Boite de  L'écriture emprisonnée
  • 371 pages

L'année 2006 a été celle du 50ème anniversaire de la révolution hongroise (1956). Pour rendre hommage à la mémoire de cet événement historique, le Centre Interuniversitaire d'Études Hongroises (CIEH) de l'Université de la Sorbonne Nouvelle-Paris3, en collaboration avec le Centre d'Études et de Recherches Comparatistes (CERC) a organisé un colloque, les 9 et 10 juin, sur le thème de l'écriture emprisonnée. L'un des objectifs importants du colloque était de montrer l'intérêt d'une interrogation à la fois politique et littéraire sur cet événement même mais aussi de saisir cette occasion pour élargir la réflexion aux conditions et au statut de l'écriture interdite. Fidèle à cette orientation, le colloque a proposé un horizon plus large et plus complexe que celui d'un événement précis de l'histoire d'un pays, en envisageant les différentes formes et manifestations d'une " écriture emprisonnée ", interdite ou contrain

0
0
0
0

Du même auteur Continuer sur votre lancée

  • Les deux faces de la modernité en architecture
  • Frontières de l'histoire littéraire
  • Camus de l'autre côté du Mur
  • Camus de l'autre côté du mur
  • Le clivage centre-périphérie dans une approche interdisciplinaire
  • Paysages en dialogue

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur ce livre