Affiche L'espion de la couronne

Le 7 avril 1813, dans un moment d'exaspération, Agatha Cunnington s'était inventé un mari, Mortimer Applequist. Ce subterfuge lui avait permis de voyager tranquillement jusqu'à Londres, de louer une petite maison et d'embaucher quelques domestiques à qui elle avait expliqué que son époux était en voyage. Jouissant désormais d'une pleine liberté, elle allait pouvoir enquêter sur la disparition de son frère. Malheureusement, vanter à qui voulait l'entendre les qualités et les exploits de Mortimer avait éveillé des curiosités. Il fallait maintenant trouver un homme pour tenir ce rôle pendant quelques jours. Quelqu'un d'assez fruste pour ne pas poser de questions. Agatha avait donc jeté son dévolu sur un ramoneur. Mais une fois lavé de la suie qui masquait son visage, l'inconnu avait révélé une beauté de dieu grec. Un visage parfait, un corps de rêve - épaules carrées, torse musclé, ventre plat... Bonté divine !

Ecrit par : Celeste Bradley

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "L'espion de la couronne" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes