Affiche L'Homme sans maladie

Architecte de renom zurichois, Samarendra (dit Sam) Ambani, fils d'immigrants indiens, se considère comme un " grand artisan du bonheur des autres ". Sa vie tranquille –; un travail honnête, une charmante compagne, une bonne hygiène de vie –; va virer au cauchemar lorsqu'il décroche le contrat d'un opéra à Bagdad. À peine arrivé dans la capitale irakienne, il devient la victime innocente d'une violence qui le dépasse. Il rentre chez lui brisé, mais ne retient pas la leçon. Quelques mois plus tard, il accepte le projet de construction de la Bibliothèque nationale de Dubaï. Lors de son séjour dans l'état du Golfe, Sam découvre que l'histoire se répète impitoyablement et qu'un passeport européen n'est pas une garantie de retour... L'Homme sans maladie (dont l'ironie corrosive du titre, clin d'œil à Musil, reflète bien l'esprit du roman) est une analyse à la fois caustique et tragique de notre époque. Grunberg dresse un

Ecrit par : Arnon Grunberg

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "L'Homme sans maladie" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes