Affiche L'individuation à la lumière des notions de forme et d'information

De l'atomisme de Démocrite au principe d'indétermination de Heisenberg, de la pensée de l'individuel d'Aristote au retour à la chose même de Husserl, de l'ego cartésien et de la monade leibnizienne au Dasein heideggerien, la question de la genèse de l'individu n'a cessé de hanter les préoccupations des philosophes et des hommes de science. Par delà le champ d'une investigation épistémologique, qui tient compte des thèses de la thermodynamique, de la fabrication des objets techniques, de la formation des cristaux, l'originalité de Gilbert Simondon est de questionner en son fond historique et philosophique l'idée même de principe d'individuation. Attitude méthodologique qui conduit à concevoir sous un jour radicalement neuf les rapports d'empiétements et de chevauchements de l'individu à l'égard du champ transindividuel dont il émane et qui lui demeure toujours coprésent dans ses mutations et ses métamorphoses. Ni obje

Ecrit par : Gilbert Simondon

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "L'individuation à la lumière des notions de forme et d'information" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes