Affiche L'Odyssée d'Ulysse comme récit métaphorique d'une démarche philosophique

!--[if gte mso 9] Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 ![endif]--!--[if gte mso 9] ![endif]--!--[if !mso] ![endif]--!--[if gte mso 10] ![endif]-- Figure légendaire du poème d’Homère « L’Odyssée », récit épique du long voyage, des aventures extraordinaires, et des ruses ingénieuses de son héros, Ulysse incarne, exemplairement, des formes exclusivement humaines de l’agir : voyager, s’aventurer, ruser. Le voyage est, au sens premier, in-quiétude, et l’inquiétude est le propre de l’homme. L’aventure est l’ivresse d’agir pour agir, risquer sa vie pour éprouver sa liberté. Enfin, ruser c’est feindre de fléchir, pour mieux rebondir, un détour de la raison. Or, si philosopher c’est être en route, s’aventurer dans la quête incertaine du réel, par le détour vertigineux du concept, l’Odyssée d’Ulysse n’est-elle pas comme un récit métaphorique des exigences pratiques d’une démarche philosophique ? Extrait vidéo :

Ecrit par : Lucien GUIRLINGER

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "L'Odyssée d'Ulysse comme récit métaphorique d'une démarche philosophique" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes