Livre L'oiseau blanc

5.0/10
Boite de  L'oiseau blanc
  • 325 pages

Le critique d'art et écrivain John Berger aborde ici les questions fondamentales posées par les arts plastiques. Lorsqu'il parle du cubisme, il ne parle pas seulement de Braque, de Léger, de Picasso ou de Juan Gris, mais aussi de ce moment, au début du vingtième siècle, où le monde s'est rassemblé autour d'un formidable sentiment de promesses en l'avenir. Quand il étudie l'œuvre de Modigliani, il voit dans l'étirement des formes du modèle l'infini de l'amour humain. Cheminant librement de la Renaissance à l'explosion atomique de Hiroshima, des rives du Bosphore aux gratte-ciel de Manhattan, des sculpteurs sur bois d'un village savoyard à Goya, Dürer ou Van Gogh, et embrassant aussi bien le sentiment personnel de l'amour et de la perte que les bouleversements politiques majeurs de notre temps, L'Oiseau blanc démontre une fois de plus la singularité de John Berger.

0
0
0
0

Du même auteur Continuer sur votre lancée

  • Fidèle au rendez-vous
  • Joue-moi quelque chose
  • Le carnet de Bento
  • La liberté de Corker
  • Le dernier portrait de Francisco Goya

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur ce livre

Auteurs :