Livre La Centrale en chaleur

5.0/10
Boite de  La Centrale en chaleur
  • 256 pages

Un réalisateur de films porno décide de venir en aide aux victimes de la catastrophe de Fukushima en tournant un film « pornographico-philantropique ». Conçu comme le making-of de son projet, La Centrale en chaleur tourne en dérision le diktat du politiquement correct qui règne au Japon depuis l’accident nucléaire de mars 2011. Dans un style burlesque, ce roman à la verve rutilante, obscène et jubilatoire, parodie l’élan de solidarité envers les victimes de Fukushima. Une tentative courageuse de réinventer le rire, parue précisément à un moment – la célébration du premier anniversaire du séisme – où la communion dans le recueillement était de rigueur dans l’archipel.

0
0
0
0

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur ce livre