Affiche La deuxième épître de saint Pierre ; L'épître de saint Jude

Ces deux petites épîtres du NT sont souvent méconnues, voire mal aimées. Ce commentaire voudrait démontrer que c'est à tort qu'on en juge ainsi. Pour sa part, la Deuxième épître de Pierre est un témoignage - sous forme d'un discours d'adieu - du combat de l'Eglise au début du deuxième siècle pour demeurer fidèle à la doctrine apostolique, ébranlée par la gnose naissante. C'est probablement un des intérêts majeurs de ce texte de nous faire voir comment certains responsables d'Eglise ont apprécié le danger d'hellénisation de la foi chrétienne. Quant à l'Epitre de Jude, un des écrits les plus brefs du NT, pétrie de littérature juive apocalyptique en particulier - elle est aussi un témoignage des difficultés de la communauté chrétienne vers la fin du premier siècle, sur le plan moral et spirituel. Elle est remarquable par l'utilisation qu'elle fait de textes apocryphes juifs et par le monde d'interprétation typologique de l'E

Ecrit par : Eric Fuchs - Pierre Reymond

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La deuxième épître de saint Pierre ; L'épître de saint Jude" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes