Affiche La Disparition du nombril

Émilie est enceinte de son deuxième enfant. Marius aura deux ans quand il (c'est un garçon !) naîtra. Deux ans, c'est l'écart idéal, lui dit-on. Elle n'en sait rien, mais elle s'en fout pas mal. Elle se confie à un journal depuis l'instant où elle découvre le trait bleu sur le test de grossesse. Avec une sincérité sidérante, elle partage tout, les anecdotes du quotidien, " son amoureux " le beau F., ses ami(e)s, ses amours passés et présents, Marius, joueur-compulsif qui babille ses premiers mots... Mais c'est surtout l'émouvante rencontre avec " la petite prune " qui grandit jour après jour dans ce ventre qui lentement s'arrondit et s'alourdit jusqu'à faire disparaître son nombril. La narratrice a mille vies, elle est écrivain, modèle, visiteuse de prison, thésarde, hyperactive, maman, aime le sexe, les voyages, les cactus et les gâteaux aux amandes. On rit, on pleure, on suit aveuglément Émilie qui devient l&#

Ecrit par : Emilie de Turckheim

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La Disparition du nombril" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes