Affiche La doctrine du chant du cœur de Jean Gerson

Pendant tout le Moyen Age, la musique na cessé de nourrir la spéculation dans les domaines mathématique et philosophique ainsi que dinspirer lart et la spiritualité, où elle est conçue comme le fondement de lharmonie divine et humaine. Réalisant la synthèse de ces traditions, Jean Gerson élabore une théorie de lascension mystique à partir de ce modèle musical: au moyen dune série de correspondances entre musique sensible et vie spirituelle, il décrit une gamme mystique dont les «voix affectives» sont disposées selon des principes empruntés au calcul des intervalles musicaux. Ce «chant du coeur», le Canticordum, que la Vierge Marie a fait entendre de manière incomparable dans son Magnificat trace pour le chrétien le chemin dun pèlerinage vers Dieu. Sans jamais réduire la musique audible au rang de simple outil pédagogique, Gerson maintient le «chant de la bouche» dans sa dignité liturgique et anagogique: la voix de la louange demeure un moyen adéquat pour app

Ecrit par : Jean Gerson

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La doctrine du chant du cœur de Jean Gerson" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes