Affiche La femme au gant rouge - Quatre soldats français -

Dans "Adieu la vie, adieu l'amour", le nez dans la boue des tranchées, on ne faisait qu'apercevoir l'arrière du front. Dans ce second volet de la trilogie, la perspective s'inverse... Nous échappons à l'abominable tuerie et retrouvons nos quatre héros (le viticulteur, le peintre, l'ouvrier et l'aristocrate) lors d'une permission. C'est le volume des femmes. On rencontrera Rosa Lumière, danseuse et espionne, la "femme au gant rouge" du titre; la maternelle et possessive princesse Maria Ivanovna; la blonde Alsacienne Cora Sexschneider qui sait si bien adoucir la peine des blessés de guerre; la jolie et malheureuse Pauline Montech qui n'a pas pu résister, en l'absence de son mari, aux appas d'un beau contremaître (et ses deux affreuses cousines Vertamont qui la font chanter); Génia Bistoufle et Fariba Faribole, femmes dites de mauvaise vie, et beaucoup d'autres personnages, parfois célèbres ? entre autres

Ecrit par : Jean Vautrin

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La femme au gant rouge - Quatre soldats français -" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes